www.lierneux.be

Lors du conseil communal du 30 janvier, pendant l’aigre dispute sur le bulletin communal, l’échevin Minet remarqua que « sur le site internet de la commune, il y a quand-même de l’information objective ». Sans nous mêler dans la discussion si oui ou non le bulletin communal ne soit qu’un instrument de propaganda au service du collège, regardons plutôt ce site www.lierneux.be.

La première chose qui se fait valoir est la fenêtre pop-up « Notre site est en reconstruction ». Ah tiens, encore? Ce message apparaît depuis au moins juin 2017, donc depuis plus de huit mois. Cela donne à penser sur l’importance que la commune de Lierneux attribue à l’information des citoyens.

Oui mais, m’a-t-on dit une fois, les annonces officielles et réglementaires, on les fait sur les panneaux d’info officiels de la commune. Comme si la population irait régulièrement consulter ces panneaux pour voir s’il y ait là quelque chose de nouveau ou d’intéressant. D’ailleurs, même sur ces panneaux communaux des infos réglementaires manquent parfois. En juin 2017 par exemple, l’avis d’enquête publique concernant la demande  d’Electrabel d’un permis pour la construction d’une zone éolienne en forêt à Trois-Ponts, n’était affiché ni sur le site de la commune, ni sur ses panneaux dans les villages concernés. Seulement à la maison communale on pouvait en trouver un exemplaire.

Le pop-up disparu, on remarque tout d’abord un diaporama de vues pittoresques de Lierneux – une série d’images qui aura besoin d’assez de modifications, si la commune et EDF Luminus parviennent à leurs fins avec la construction de six éoliennes d’une hauteur de 180 mètres. Adieu les beaux panoramas. En-dessous du calendrier – qui est actuel aujourd’hui, il faut l’admettre – on trouve trois images, qui en les cliquant ne mènent nulle part sauf qu’à leur seul agrandissement. Si sur le reste du site, les informations ont un peu l’air d’intemporalité (la page http://www.lierneux.be/viie-communale/vie-administrative/etat-civil mentionne par exemple les « fermetures exceptionnelles du bureau les vendredis 18 & 25 août »), le matériel qui se trouve sous l’onglet Galerie – galerie photos démontre que l’on a pas rédigé sérieusement le site depuis 2015.

Pourtant, dans son Mot du bourgmestre sur le bulletin communal d’avril 2017 (40 ans Bulletin communal Lierneux), Fabrice Léonard écrit : « … la communication vers le citoyen … se fait aussi via le réseau internet. Un média qui évolue rapidement et qu’il est important de suivre. Aussi, nous avons décidé de revoir le site internet afin de le rendre beaucoup plus accessible et facile à utiliser. Dans quelques temps, vous pourrez aussi l’utiliser pour introduire certaines demandes de formulaires en ligne. Sa naissance est programmée pour la fin du mois de mai. » La fin du mois de mai 2017, probablement.

Presqu’un an plus tard, on n’est encore nulle part. Et cela ne semble déranger personne. Si aujourd’hui des conseillers communaux s’indignent du bulletin communal, que font-ils eux-mêmes pour communiquer leurs travaux vers la population ? On ne se rappelle pas que l’année passée l’état dégingandé du site internet ait jamais figuré sur l’ordre du jour du conseil communal. André Samray peut bien rouspéter qu’il n’approuvera le budget 2018 que pour sauver l’image de Lierneux, s’il voulait vraiment (re)présenter une commune sérieuse et contemporaine, il proposerait qu’on libère du budget pour actualiser et retravailler www.lierneux.be.

Une commune dont le site officiel est en reconstruction depuis plus de huit mois, et où ni la politique, ni l’administration ne semblent s’en soucier – c’est cela qui fait vraiment preuve d’incompétence, d’arrogance générale et de mépris pour la population.

groeten uit lierneux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s